Les chemins de la liberté sont des sentiers autrefois empruntés par les contrebandiers, puis par les Républicains espagnols lors de la guerre civile, ils deviennent le seul espoir de survie pour des milliers de personnes qui fuient le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. Il en existe sur toute la chaîne pyrénéenne.  

En 2021 un parcours pédagogique retraçant cette histoire a été inauguré à Marignac en Haute-Garonne retraçant l’itinéraire de résistants qui une nuit d’octobre 1943, au péril de leurs vies, guidés par des passeurs, ont entrepris de gagner Bausen par le mont  Burat.